Éco-quartier

Éco-quartier Côte-des-Neiges

Le programme Éco-quartier intervient principalement au niveau des 3RV, de la propreté, de l’embellissement et de la nature en ville.

3RV – Réduire, Réutiliser, Recycler, Valoriser

Réduire
Premièrement, penser à réduire nos matières résiduelles: privilégier les produits durables plutôt que jetables, avec le moins d’emballage possible.

Réutiliser
Deuxièmement, réutiliser des produits usagés ou bien donner ce qui ne vous sert plus aux organismes du réemploi, pour éviter le gaspillage de fabriquer du neuf. Suggestions: participer à des ventes de garage et bazars, prêter et emprunter des outils à vos voisins et votre famille, magasiner dans les commerces offrant des produits usagés.

Recycler
Troisièmement, un grand nombre de produits, quand ils ne servent plus, peuvent être recyclés afin de fabriquer de nouveaux produits semblables ou non. À Montréal, recycler est un jeu d’enfant. Voici quelques liens importants:

Valoriser
La valorisation fait référence surtout au compostage et à la valorisation énergétique. Le compostage est un processus biologique qui transforme les déchets de cuisine et de jardin en un terreau utile en horticulture.

Propreté

La SOCENV est disponible pour appuyer les initiatives des citoyens, commerçants et organismes qui désirent se responsabiliser pour améliorer la propreté de Côte-des-Neiges. Services offerts: analyse des problèmes de malpropreté, prêt de matériel pour les corvées (via l’arrondissement), organisation d’événements, animation de comités de résidants, distribution d’informations ciblée.

La SOCENV est partenaire de la campagne de propreté de l’arrondissement, dans les volets suivants:

  • La grande initiative écocitoyenne annuelle de nettoyage (mobilisation printanière des citoyens, organismes, institutions, commerces, individus, groupes d’individus pour s’inscrire à la grande opération  Montréal.net, afin de nettoyer un secteur problématique dans le territoire de CDN;
  • Sensibilisation de tous les acteurs au respect des horaires de collecte de différentes matières résiduelles (recyclage, encombrants, ordures régulière);

 Embellissement et Nature en ville

Nous désirons encourager et soutenir les citoyens, organismes et institutions du quartier à embellir, verdir ainsi qu’aménager des espaces verts. À travers le volet Nature en ville nous essayons également à étendre et à développer les projets de jardinage en milieu urbain. Cela se fait par le billet des conseils, d’ateliers sur le jardinage ou bien un soutien matériel et logistique des citoyens et des organismes intéressés, selon les ressources disponibles. Les principales actions de l’Éco-quartier comprennent entre autres :

Plantation d’arbres
Le verdissement entraîne des répercussions positives, tant au point de vue de l’environnement, de l’esthétique ou de la cohésion sociale.
Non seulement les arbres, les vignes et les plantes grimpantes apportent leurs lots de petits bonheurs et de biodiversité, ils sont d’autant plus bénéfiques pour notre environnement et notre santé. Verdir c’est encourager la biodiversité, rafraîchir son environnement, améliorer la qualité de l’air ainsi que diminuer les îlots de chaleur dans les zones urbaines denses. Un arbre absorbe le bruit, les eaux de pluie et diminue le ruissellement dans les égouts.
L’Écoquartier accompagne les citoyens et les comités de citoyen ainsi que les organismes à but non-lucratifs dans leur démarche et leur projet de verdissement.
Grâce aux autres projets de la SOCENV l’organisme a pu acquérir une expérience dans divers projets de plantations. Nous disposons pour ce faire d’un personnel capable de conseiller les citoyens pour leurs initiatives de verdissement et d’embellissement.

Pour vous informer sur le programme de vente d’arbres à prix réduit cliquez ici.

Distribution de fleurs
Tous les ans, à la fin du printemps, une centaine de résidents de Côte-des-Neiges participent à la grande distribution gratuite de fleurs et de compost offerts par l’arrondissement et organisée par l’Éco-quartier. Les points de distribution sont prévus dans trois lieux différents du territoire dans le but de desservir le plus de citoyens possible : Parcs Jean-Brillant, Mackenzie-King et Martin Luther King (anciennement Kent). En parallèle de la distribution de fleurs, l’arrondissement met à la disposition des citoyens du compost et des copeaux de bois dans les trois parcs. Les fleurs sont offertes en quantité limitée par citoyen et la distribution a lieu jusqu’à épuisement des stocks à chacun des points de service. Une preuve de résidence dans l’arrondissement sera exigée aux sites de distribution.
Une deuxième distribution est également prévue pour les groupes, traditionnellement la veille de distribution pour les citoyens. Les groupes éligibles pour l’inscription à recevoir des fleurs sont : regroupement de citoyens, coopérative d’habitation, école, église, jardin communautaire, résidence de personnes âgées, SHDM, OMHM, etc.

Lutte contre les graffitis
Bien que certains graffiti soient de réelles œuvres d’art, la plupart sont des actes de vandalisme que l’on préfèrerait faire disparaître. L’éco-quartier sensibilise la population aux graffitis en leur offrant son soutien à planter des végétaux grimpants pour dissuader les graffiteurs et embellir le mur ou bien encourager à la création de murales.
L’arrondissement de CDN—NDG a mis sur pied un programme gratuit d’enlèvement de graffiti sur le domaine privé destiné aux bâtiments résidentiels de moins de six logements, organismes à but non lucratif et coopératives d’habitation. Pour en savoir plus ou faire une demande, consulter le site web de l’arrondissement.

Il existe des mesures préventives qui ont le pouvoir de dissuader les graffiteurs avant même qu’ils passent à l’action. En voici quelques-unes :

  • installer un éclairage adéquat et favoriser un système muni d’un détecteur de mouvement;
  • installez une clôture pour limiter l’accès;
  • enlever rapidement tout graffiti;
  • dénoncez les contrevenants en téléphonant à la police et rapporter les incidents commis sur la propriété de la Ville de Montréal en composant le 311;
  • maintenez l’endroit propre et sans déchets;
  • intensifiez la surveillance du quartier;
  • demandez l’autorisation de peindre une murale.
  • Plantez de la vigne ou des arbustes

Ruelles vertes
Une ruelle peut devenir un lieu de rencontre agréable, un endroit sécuritaire et un îlot de fraîcheur qui améliore la qualité de vie pour tout un quartier. L’aménagement d’une ruelle verte consiste à permettre la plantation d’arbres, d’arbustes et de fleurs par l’excavation de bandes en bordures de la voie de circulation. Les plates-bandes ainsi créées rafraîchissent naturellement l’environnement, en plus de favoriser l’absorption de l’eau de pluie et d’embellir l’espace.
Une ruelle verte naît de l’association d’un comité de citoyens et de l’Éco-quartier s’engageant à planifier, aménager et entretenir une ruelle. Ceux-ci avec le soutien de l’arrondissement.
Contactez-nous pour prendre un rendez-vous et discuter de votre projet. Également, vous pouvez consulter le site Web: http://ruelleverte.com/ et http://www.eco-quartiers.org/ruelle_verte.

Éradication de l’herbe à poux
L’herbe à poux est connue pour les symptômes qu’elle provoque chez les personnes allergiques : picotement du nez, congestion, yeux rouges, toux et même sinusite chronique ou asthme. Nombreux sont les Montréalais qui en souffrent. Nous appuyons, conseillons et assistons les résidants, commerçants et organismes de Côte-des-Neiges qui sont aux prises avec une invasion d’herbe à poux. Quelques interventions telles que la sensibilisation des responsables des terrains privés et publiques, journée d’arrachage, etc.) se réalisent au mois de juillet avant la floraison de cette plante nuisible.
Vous pouvez agir en arrachant ou coupant les plants d’herbe à poux au ras du sol dès leur sortie de terre en mai,  jusqu’à la fin de juillet, avant la production de fleurs. Après l’apparition des fleurs, la libération du pollen cause l’apparition des réactions chez les personnes allergiques. Vous pouvez également tondre l’herbe à poux. La tonte se fait aussi avant la fin de juillet et l’opération doit être répétée à la fin d’août. Une fois arrachés ou coupés, les plants fanent en quelques minutes. Ils peuvent être jetés aux ordures. Il n’est pas recommandé de les déposer au compost, car les graines d’herbe à poux peuvent le contaminer.
Une fois débarrassé de l’herbe à poux, il faudrait prévoir les mesures afin de les empêcher à repousser. Il s’agit d’implanter un couvert végétal compétitif. Semez les espaces libérés de l’envahisseur avec des végétaux qui peuvent faire compétition aux futurs plants d’herbe à poux qui naîtront des graines restées en terre. Vous pouvez aussi employer des matériaux inertes comme du paillis ou des dalles de terrassement qui restreignent l’implantation des plantes et leur croissance.

Pour plus d’informations sur notre projet d’arrachage d’herbe à poux, cliquez ici.